Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 Mar

Piémanson ?

Publié par liber-t

Adressée à Mr le maire d'Arles Mairie d'Arles

PIEMANSON, MON AMOUR… DERNIÈRE PLAGE, ESPACE DE LIBERTÉ D'EUROPE

voir videos du jt de 13h TF1 cliquez ci dessous !

http://lci.tf1.fr/jt-13h/videos/2013/camping-sauvage-piemanson-une-plage-d-exception-8248217.html


Depuis plus de 40 ans, une expérience collective éphémère et unique a lieu dans ce site sauvage où les eaux de la Méditerranée et celles du Rhône se rencontrent et se mêlent.
Depuis plus de 40 ans, des hommes et des femmes de tout milieu social, de tout âge, toutes générations confondues, venant parfois de très loin, reviennent chaque année, communier avec les forces de la nature sur cette plage singulière.
L’austérité des conditions de vie, le confort matériel réduit à l’essentiel et l’intensité climatique de cet estuaire, n’ont toujours pas eu raison de leur élan amoureux envers Piémanson. Mais qu’est ce qui les pousse à répondre encore présent à ce rendez vous mystérieux ?
Depuis plus de 40 ans, ce lieu exceptionnel, célèbre à travers toute l'Europe, a su rester intouché, puissant et naturel grâce à sa formule originale d’alternance de présence humaine nomade durant 5 mois par an et de retour à sa nature première les 7 autres mois.
Ici, chacun goûte à sa manière la beauté du vaste horizon ou d’un flamboyant coucher de soleil. Les bonheurs simples du partage en famille ou entre amis ont été transmis aux générations suivantes, leur donnant envie de venir à leur tour rejoindre cette communauté éphémère organisée spontanément autours des valeurs de l’entraide et de la convivialité. Une belle école du bien vivre ensemble…
Balayer une expérience de cette ampleur, vécue par des milliers de personnes sans encombre majeur, serait un déni de la capacité humaine à expérimenter ensemble des chemins de liberté et d’alliance originale avec les forces de la nature.
Alors, voici quelques bonnes raisons
de défendre l'accès libre à la plage de Piémanson…
1. Les raisons économiques
Les commerçants des Salins de Giraud, les forains et restaurateurs réalisent leur chiffre d'affaires grâce à la fréquentation du village par les nombreux vacanciers. De jeunes commerçants récemment installés témoignent de leur désarroi et de leur projet réduit à néant si la plage fréquentée librement venait à disparaître.
Les animations estivales, telles que les lâchers de taureaux, fêtes votives et autres événements, attirent les vacanciers de Piémanson qui pour la plupart, ne se déplaceraient pas jusqu’à Salin de Giraud s'ils étaient en vacances aux Saintes Maries de la Mer ou dans les alentours.
Le Bac est emprunté majoritairement par les usagers de Piémanson et le gain financier se chiffre à des centaines de milliers d'euros.
Les activités parallèles au camping telles que gardiennage et réparations participent à maintenir une activité parmi les habitants de Salin de Giraud.
Les emplois saisonniers engendrés par la fréquentation estivale de Piémanson : divers commerces, douches et points d’eau de Salin de Giraud, snack « chez Cathy » à l’entrée de la plage, etc ; participent à une économie locale non négligeable et un emploi des jeunes habitants de la région.
Les activités touristiques et culturelles proposées par Arles et la Camargue bénéficient de la haute fréquentation des campeurs de Piémanson.
Si les milliers d’usagers de la plage venaient à disparaître, Salin de Giraud risque fort de ne pas pouvoir rivaliser avec ses voisins plus pittoresques qui attireront chez eux les vacanciers repoussés et videront le village de leur va et vient continu.
2. Les raisons écologiques
Les habitués de Piémanson respectent la plage et ont à coeur de ne pas laisser de trace de leur passage dans ce lieu naturel. Les installations éphémères visent surtout à se protéger du climat particulièrement intense en cette zone (soleil et vent). Elles utilisent souvent les matériaux trouvés sur place (bois flottés) et sont toutes entièrement démontables.
La situation géographique du lieu en fait sa spécificité : nous voici à l’estuaire du Rhône, fleuve qui charrie plusieurs types de pollutions : invisibles (résidus chimiques en provenance d’usines, pesticides, etc) et visibles (bois et détritus divers). La plage étant régulièrement inondable, la mer et le Rhône transportent ces déchets qui s'échouent un peu partout sur le sable.
- En réponse à cette pollution visible, les campeurs, amoureux de ce lieu, nettoient bénévolement et régulièrement la plage depuis des années: en début de saison (détritus ramenés pendant les mois d’hiver), durant l’été et en fin de saison, afin que tout passage humain soit effacé et que la cohabitation homme/nature se fasse avec le moins de nuisance possible.
La preuve en est que depuis ce mois de mai 2015, où il est devenu interdit de ramasser le bois échoué sur la plage, tous ces déchets accumulés dans les tas de bois, donnent une vision de plage non pas sauvage, mais abandonnée à la pollution contemporaine véhiculée par le Rhône. La régulation réalisée jusque-là par les campeurs ne se fait plus et les habitués impuissants sont tristes de voir la plage qu'ils ont toujours nettoyée, ainsi défigurée.
Un constat d'huissier réalisé à la fin de la saison 2014, valide l’engagement des campeurs libres, à préserver leur lieu de vie estivale.
Autre preuve de l’implication écologique des habitués de la plage : « Camargue Soleil », la plus ancienne association de Piémanson a déjà planté plus de 5000 arbres sur le parc naturel régional de Camargue pour consolider le cordon dunaire.
- Les traces du passage humain à déplorer sont principalement celles laissées par les vacanciers venant ponctuellement (à la journée ou autre) et qui ne sont pas habitués à l’esprit de la plage ni organisés pour vivre proprement sur un lieu de responsabilisation, une meilleure information pourrait aider ces usagers de passage à mieux respecter les lieux.
- La vue des containers débordants à l'entrée de Piémanson en période d'affluence participe à donner au visiteur une vision négative de la présence humaine. Un renouvellement plus fréquent à ces moments là, améliorerait facilement la situation.
L'utilisation des dunes comme toilettes est aujourd’hui le plus souvent le fait des vacanciers à la journée. Le travail de sensibilisation réalisé depuis des années sur ce sujet, a permis une diminution notoire de ces problèmes parmi les usagers réguliers de la plage, chacun s’étant équipé en wc chimique ou en toilettes sèches.
Il est à noter que depuis l’époque napoléonienne, la Camargue a fait l’objet d’une attention toute particulière pour gérer ses problèmes spécifiques : construction et entretien des digues, préservation de ses écosystèmes, dunes, végétation, etc. Il est très probable que sans ces aménagements réguliers et respectueux, la Camargue aurait déjà disparu sous les eaux. Le fait est que vouloir supprimer totalement l’intervention humaine sur le territoire camarguais risquerait d’aggraver considérablement sa fragilité.
3. Les raisons humaines et sociologiques
La culture du camping sauvage s’appuie sur le respect de la nature et des autres : dans ce sens, Piémanson est un lieu exceptionnel pour l’apprentissage et la mise en pratique de ces principes.
C’est bien d’abord l’amour du lieu qui relie les habitués les uns aux autres. Chacun à sa manière se sent ici comblé par ses forces naturelles, aussi la vie y est simple et minimaliste et face à la rudesse quelquefois des éléments, tels le mistral et le sable qui imposent leurs règles, la solidarité prime toujours.
Un des fondements de ce collectif éphémère est la solidarité pratiquée au quotidien, au-delà des distinctions de classes sociales ou autres.
La communauté de Piémanson est semi nomade, ses participants en provenance des régions alentours mais aussi de nombreux autres pays Européens, s’y retrouvent chaque année.
Ici, la terre n’est à personne, juste, le temps d’un été, chacun y établit son abri, son territoire au sens animal du terme, l’intégrant au sein de ce grand village spontané et autogéré qui se fait, se défait et se reforme au fil des ans.
Cette plage libre d'accès est bien un lieu de partage intergénérationnel et de mixage social.
Trois, voire quatre générations ont fréquenté cet univers atypique. Les petits-enfants des premiers vacanciers ont fait leurs premiers pas au milieu des campements.
Pour les jeunes générations, Piémanson constitue un espace d'apprentissage de l'autonomie, du lien social et de la connaissance de la nature. Cette plage unique, est un lieu de transmission de comportements responsables aux générations futures. Un « petit d'homme » éduqué ne devient pas un délinquant. Piémanson a un rôle régulateur dans l'éducation des jeunes. Là où l'Ecole ne réussit pas toujours à transmettre ces valeurs et principes, Piémanson constitue un lieu de pratique idéal pour devenir Citoyen du monde.
Dernier bastion d'une liberté respectueuse, Piémanson depuis plus de 40 ans contribue à la responsabilisation des lieux et des personnes.
Si ce possible disparaît, que vont faire tous ces jeunes issus de classes sociales modestes ? Où vont-ils aller ? Quels quartiers de ville vont-ils investir ?
Ailleurs en France, on organise des dons pour permettre aux enfants défavorisés de partir en vacances; interdire le libre accès à Piémanson reviendrait à priver de cette source de bien être, de nombreux enfants et leurs familles en situation de précarité.
Pour exemple, cette famille belge qui vient chaque année à Piémanson, offrir des vacances aux enfants de la DASS, dont ils ont la charge (voir reportage FR3). Il leur serait évidemment impossible d’assumer de telles vacances dans des conditions financières ordinaires. Ce n’est qu’un exemple parmi tant d’autres, combien de retraités, et de personnes en difficulté sont dans ce cas ?
En permettant aux classes sociales les plus modestes d’accéder aux vacances, Piémanson constitue un régulateur social, voire un antidépresseur naturel pour certains, une réponse à des problèmes sociétaux. Ici, la bienveillance prime et le bien-être transparaît. L'attachement des campeurs à la plage est la preuve d'un lieu insolite où les règles se sont instaurées de façon tacite et où la solidarité prend toute sa valeur.
Piémanson, lieu de créativité et d’ingéniosité
Aménager son abri avec le minimum de confort et arriver à en faire son paradis éphémère, voilà ce que vivent les campeurs. Retrouver cette simplicité, c'est un peu comme se reconnecter à la mémoire de nos ancêtres et de leurs lieux de vie.
La réalisation d'abris et de campements en bois flotté, a fait au cours des années, l'objet de véritables créations artistiques, rendues célèbres dans des recueils photographiques, blogs et émissions télévisées.
La Créativité à Piémanson est singulière, l’art, l’écologie et la sociologie y sont souvent réunis. Des événements pourraient l’amener à s’épanouir encore davantage et à être valorisée, tels que des concours où le campement le plus écologique et le plus artistique serait primé.
Ainsi, Piémanson prendrait toutes ses lettres de noblesse et ferait de son originalité, une fierté. Les pays scandinaves savent créer ce type de lieu et en faire un blason. Cet extraordinaire potentiel est présent au sein de ce collectif expérimental, reconnaissons sa richesse et revendiquons la pour la rendre célèbre à travers le monde.
Ici, un petit îlot de Robinsons retrouve spontanément les gestes archaïques et les fondements de l’humanité. Ils vivent, dans la joie et la simplicité, au carrefour de la mémoire collective originelle et des expériences communautaires novatrices.
Pour tout cela, la communauté éphémère de Piémanson émergée sur cette plage indomptable depuis bientôt un demi siècle, devra figurer au patrimoine immatériel de l’humanité, car elle est une exception culturelle unique en Europe.
UNE VRAIE SOLUTION EST POSSIBLE…
contractualiser cette tolérance
afin de faire de cette expérience originale en Europe
un exemple citoyen
d’autogestion écologique responsable, réussie et heureuse :
1. INFORMER
- Un accueil à l'entrée du site assuré par les associations, permettrait de sensibiliser les nouveaux arrivants à l’esprit de cette plage : respect du lieu, des autres et informations pratiques pour ce faire (distribution de sacs poubelles, etc...)
- Etablissement d’une charte rédigée par le collectif des usagers de la plage en accord avec les autorités, décrivant les types d’aménagement autorisés pour permettre de gérer les aléas climatiques, tout en respectant au mieux l’environnement naturel.
2. GESTION DES DECHETS
Vu le nombre de visiteurs occasionnels ou résidents, l'ajout d'un container supplémentaire à l'entrée est souhaitable ainsi qu’un renouvellement plus fréquent de ceux-ci en période d’affluence.
3. CIRCULATION
- réglementation balisant les zones de circulation en véhicule (une seule piste)
- stationnement des véhicules en bordure de piste.
- Accès aux dunes interdit aux véhicules.
4. VALORISER LA CREATIVITE
Favoriser l’émergence d'événements artistiques en rapport avec la spécificité du lieu :
- ateliers de sensibilisation à l'environnement pour les enfants : des initiatives très réussies existent déjà et gagneraient à être développées.
- Concours autour des créations faites sur place : décoration des habitats éphémères, création à partir des matériaux trouvés sur la plage, bois flottés, déchets plastiques…

Commenter cet article

Archives

À propos

nos voyages en camping-car & toutes nos passions