Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 Jun

les anciennes !

Publié par liber-t  - Catégories :  #pour le fun

Balade au volant de la voiture en plastique


Le 03/06/2013 par Julien Dell

Balade au volant de la voiture en plastique

A l'occasion des 45 ans de la Citroën Méhari, nous avons pu, le temps d'une journée ensoleillée, prendre le volant de cet attachant véhicule. Les sensations que procurent sa conception simpliste ne retirent en rien le charme fou de cette automobile, qui en son temps, fut révolutionnaire.

Preuve que les lancements ratés ne débouchent pas forcément sur de mauvaises carrières, la Citroën Méhari née sous les pavés en mai 68, fait partie du patrimoine automobile français. Mieux, on fête aujourd'hui ses 45 ans et son concept novateur à l'époque n'a pas pris une ride ou presque...

Créée par Roland de La Poype, qui avait réussi à convaincre Citroen de produire son auto sur une base de 2CV, la Méhari tranchait avec les productions automobiles des années 60, grâce à une innovation de taille, l'utilisation d'une carrosserie en plastique. Une astuce qui autorisait de nouvelles formes et surtout des réparations beaucoup plus faciles, comme nous l’explique Jean-Pierre Cardinal, responsable Communication Méhari en 1968.

''C'était nouveau pour l'époque et c'est vrai que c'était pratique car il n'y avait pas d'entretien. On pouvait rouler dans la boue, en un coup de jet à l'intérieur la voiture était propre. C'était vraiment un nouveau concept pour l'époque et qui a rajeuni l'image de marque Citroën.''

Idéale pour s'évader et s'adonner à ses loisirs, la Méhari paraît évidemment aujourd'hui totalement dépassée, mais c'est aussi ce qui fait tout son charme : un bicylindre pétaradant, seulement 28 ch, des freins à tambours, un volant aussi grand que lourd à manipuler et surtout une boîte de vitesse bien particulière puisque les rapports se passent à l'horizontal et nécessitent dans certains cas une rotation du levier. Une conception totalement désuète qui rend impossible aujourd’hui, la production d’une voiture similaire. Mais selon Denis Huille, responsable de Citroën Héritage, l’idée de voiture essentielle n’est pas totalement abandonnée par Citroën.

''C'est sûr qu'on ne peut pas refaire la même voiture aujourd'hui telle qu'on l'a lancée en 1968, les normes sont complètement différentes. Mais, cet esprit de voiture simple, facile à conduire, qui soit attirante de par ses formes et ses couleurs, c'est quelque chose qui reste dans l'esprit des stylistes chez Citroën et qu'on va découvrir l'année prochaine d'une certaine façon avec le fameux projet O3 donc je pense que vous serez surpris d'une façon assez positive.''

D'ici là, les amateurs de la Méhari auront largement profité de son 45ème anniversaire et, le plus souvent, si le temps le permet, cheveux au vent.
Commenter cet article

Archives

À propos

nos voyages en camping-car & toutes nos passions